Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:40
A Capellia dimanche 16 septembre à 15h

Réalisé par Jean Becker
Avec
Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus, Maurane

Synopsis :
Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels. Il n'a pas connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans l'avoir voulu, et le lui a bien fait sentir depuis qu'il est petit, à l'école primaire son instituteur l'a vite pris en grippe, il n'a jamais été cultivé, il est resté " en friche ".

Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons.
Entre Germain et Margueritte va naître une vraie tendresse, une histoire d'amour " petit-filial ", et un véritable échange...


19427263.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100420_043711.jpg



C'est l'histoire d'une de ces rencontres improbables qui peut changer le cours d'une vie : la rencontre entre Germain, la cinquantaine, presque analphabète, et Margueritte, une très vieille dame très érudite. Germain mène une vie tranquille entre ses potes, sa copine Annette et sa caravane, installée au fond du jardin de sa mère. Il n'a jamais connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans le vouloir et lui fait bien sentir. Et à l'école primaire, il était la tête de turc de son instituteur. Ses copains de bistrot l'aiment bien, mais se moquent souvent de lui.Pourtant Germain, loin d'être un imbécile, est un philosophe candide, un diamant brute dans lequel jamais personne n'a songé à tailler de facettes. Si sa tête est restée en "friche", c'est qu'on ne l'a pas cultivée.Un jour, il va rencontrer Margueritte qui va lui lire à haute voix des extraits de romans. Germain va découvrir la magie des livres, dont il se croyait exclu à jamais. Mais Margueritte perd la vue, et pour l'amour de cette petite grand-mère malicieuse et attentive, il ira jusqu'à se mettre à lire pour elle, à haute voix, lorsqu'elle ne pourra plus le faire. C'est une histoire qui parle de gens simples et vrais, parfois touchants, amusants et souvent très drôles. Une histoire tendre, pleine d'espoir, qui prouve qu'il est toujours possible d'apprendre et jamais trop tard pour être heureux.

D' aprés le roman de Marie Sabine Roger, prix des lecteurs chapelain.

Biographie de Marie-Sabine Roger
 
 
Je suis née un jeudi dans la nuit, à la fin d'un film italien que mes parents étaient allés voir dans un cinéma de Bordeaux. J'ai patienté, afin qu'ils puissent regarder le film jusqu'au bout.
 
Je n'ai jamais aimé partir avant la fin de la séance.
 
J'ai trois enfants.
J'aime le thé, les arbres, le soleil, les torrents, et les chats.
J'aime les gens que j'aime.
Je n'aime pas parler de moi.
 
J'écris.
 
L'écriture, ce n'est qu'un moyen de transport. Un visa pour ailleurs, un passeport toujours valide.
Un chèque en blanc sur l'impossible.
C'est peut-être une façon - légère ou grave - de s'enfuir en laissant croire que l'on reste...
Ou de rester, en ayant l'illusion de partir ?
 
Je ne sais pas.
 
J'écris autant pour m'oublier que pour me souvenir. Repousser les murs, les détruire.
Ouvrir les portes, les verrous.
J'écris pour toutes les raisons qui font que j'aime lire, voilà tout.

sabine-roger-portrait-3.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by loule40
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de loule40
  • : Pour tenir au courant de nos activités nos adhérents, plus particulièrement le ciné club.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens